in

Publicité : Le marché algérien a atteint 200 millions $ sur l’exercice 2015-2016

Publicité

L’information a été donnée par le conseiller du ministre de la Communication, Madjid Bekkouche, lors des Journées euromaghrébines sur la communication publicitaire, évènement qui s’est tenu à Alger les 11 et 12 décembre 2016.

Même s’il est croissant, le marché algérien de la publicité est moins dynamique que celui des autres pays de l’Afrique du Nord. L’Algérie affiche un ratio 5 $/habitant, contre 10 $ en Tunisie et 19 $ au Maroc. En Algérie, 70% à 80% du chiffre d’affaires sont gérés par quelque 4 000 agences de publicité. Et une bonne part du marché est tenue par les agences étrangères.

Selon Madjid Bekkouche, « le marché algérien de la publicité connaît des fluctuations en fonction de la situation économique du pays. » Mais ce marché est loin d’avoir épuisé son potentiel. Il est plutôt « en voie de développement », avec l’avènement des médias électroniques. Pour optimiser le secteur de la publicité, il revient aux professionnels de séduire les différents opérateurs qui ne communiquent pas encore, de les convaincre de l’utilité de la communication pour leur prospérité.

« Pour qu’il y ait une optimisation de tout le potentiel du marché algérien, il faudrait que ceux qui n’ont pas la culture de la communication jouent le jeu qui leur serait profitable d’une part, et profitable au marché et aux professionnels d’autre part.», a expliqué le conseiller Madjid Bekkouche.

Source: Agence Ecofin

What do you think?

0 points
Upvote Downvote

Total votes: 0

Upvotes: 0

Upvotes percentage: 0.000000%

Downvotes: 0

Downvotes percentage: 0.000000%

Majid El Ghazouani

Maroc : le marché de la communication a atteint 618 millions $ en 2015

Les Pyramides de Gizeh (Egypte).

Les plus beaux paysages d’Afrique