Cigarettes électroniques : comment les choisir ?

Accessoires permettant de fumer de façon plus saine, les cigarettes électroniques existent pour tous les goûts. Elles vont des modèles les plus abstraits aux plus classiques en passant par les modèles les plus artistiques. Découvrez dans cet article les éléments à prendre en compte pour bien les choisir.

L’autonomie

Il s’agit de l’un des critères de choix les plus importants à prendre en considération pour bien choisir Les tops cigarettes électroniques. Elle diffère d’un accessoire à un autre et est généralement exprimée en milliampère-heure (mAh). D’autre part, elle permet de déterminer le temps que tiendra la batterie des cigarettes électroniques avant de se décharger entièrement. Ainsi, pour vapoter pendant de nombreuses heures sans avoir besoin de recharger sa cigarette électronique, il est recommandé d’opter pour les appareils disposant d’une très bonne autonomie.

En outre, notez que les cigarettes électroniques dont l’autonomie est d’environ de 2.200 mAh sont parfaites pour satisfaire les débutants ou les fumeurs occasionnels. Quant aux fumeurs moyens, ils doivent privilégier les appareils de 2.600 mAh pour vapoter en toute sérénité. Pour ce qui est par contre des grands fumeurs, ils sont tenus d’opter pour les batteries de 4.000 mAh, voire plus pour disposer d’une cigarette électronique adaptée à leurs besoins.

La puissance

Exprimée en Watts (W), la puissance des cigarettes électroniques doit aussi être suffisante pour profiter d’une bonne expérience. Son choix dépend des habitudes, de l’expérience ou encore des envies de chaque fumeur. Ainsi, si vous êtes, par exemple, un vapoteur novice, il faudra privilégier les cigarettes électroniques de moins de 100 Watts pour bien vapoter. Dans le cas contraire, optez pour les puissances de plus de 100 Watts pour que vos besoins soient entièrement satisfaits. D’un autre côte, cette puissance peut aussi être privilégiée par les fumeurs qui adorent créer de très gros nuages pendant qu’ils vapotent.

  Tous les termes concernant le vin à connaître pour faire de vous un expert

La méthode d’inhalation

De manière générale, les cigarettes électroniques se vapotent de deux différentes manières : l’inhalation directe (vape Direct Laungh ou DL) et l’inhalation indirecte (vape Mouth To Laungh ou MTL).

Pour ce qui est de l’inhalation directe, elle permet d’obtenir une vapeur abondante. Elle est donc recommandée aux vapoteurs expérimentés ou qui adorent les tirages aériens. Plus encore, elle est adaptée aux cigarettes électroniques les plus puissantes et est compatible avec de nombreux e-liquides.

Quant à l’inhalation indirecte, elle est la méthode de vapotage la plus douce. Elle permet des tirages serrés en plus d’être parfaite pour les vapoteurs novices. D’autre part, elle convient également aux fumeurs qui souhaitent mieux ressentir la saveur des e-liquides et produit des hits légers.

La facilité d’utilisation et la résistance

Qu’elles soient conçues pour les fumeurs occasionnels, réguliers ou expérimentés, les cigarettes électroniques se déclinent en plusieurs modèles. Elles sont plus ou moins faciles à utiliser en fonction de leur taille, de leur design ou de leur forme. Celles qui sont les plus simples à utiliser sont faciles à prendre en main. Elles sont recommandées aux vapoteurs débutants.

Par ailleurs, retenez que les cigarettes électroniques sont aussi produites en plusieurs matières (caoutchouc, plastique, métal…). Celles qui sont fabriquées avec les matières les plus résistantes sont plus solides, mais durent aussi beaucoup plus longtemps.

Partager cet article:
Précédent

Clap de fin pour le navigateur “internet explorer”

Comment mieux dormir grâce à des compléments alimentaires ?

Suivant