Qu’est-ce que le survivalisme ?

Les catastrophes naturelles et les crises peuvent arriver de façon subite. Les populations seraient alors seules face à eux-mêmes et devront lutter pour leurs survies. Quelque part dans les États-Unis, un mouvement est né il y a plusieurs décennies et vise à préparer le commun des mortels à la survie et la défense en cas de crise. Découvrez dans cet article le survivalisme, un concept original.

Le concept du survivalisme

Né aux États-Unis dans les années 1900, le survivalisme est un mouvement axé sur l’autonomie, l’indépendance et la survie. En effet, le terme désigne les actions menées par un groupe de personne en vue de se préparer à d’éventuelles catastrophes, des crises économiques ou sanitaires. Les survivalistes prennent la chose très au sérieux ; ils apprennent des techniques de défense, se construisent des abris antiatomiques, apprennent à se soigner, à chasser, ainsi qu’à vivre en milieu sauvage et même hostile.

Différents niveaux de survivalisme ?

Vivre dans une ville tranquille en toute quiétude est complètement différent de la vie de survivaliste. Ce mode de vie n’est pas de tout repos. Les survivalistes doivent se construire des abris antiatomiques, rester sur leurs gardes, apprendre diverses techniques de défense, apprendre à se soigner, à chasser, vivre en milieu sauvage et même hostile. Cela dit, il existe différents niveaux niveau de survivalisme.

Lire   Quel est le meilleur moment pour acheter des actions ?

1er niveau de survivalisme

Le premier niveau de survivalisme correspond au niveau de base. À ce stade, le survivaliste suit un entrainement de base. Il apprendra à se sortir de situations simples avec un niveau de risque moyen. Un survivaliste de niveau 1 est entrainé entre autres à :

  • Gérer une coupure de courant subite
  • Stocker de la nourriture et se préparer un kit de survie
  • Se comporter en cas d’attaque nucléaire ou lors du déclenchement d’une guerre

2e niveau de survivalisme

Au deuxième niveau, il n’est plus du tout question de savoir gérer des situations simples. En effet, l’entrainement va se corser pour le survivaliste. Ce dernier sera entrainé à être totalement autonome. Il apprendra à créer ce dont il a besoin à partir des éléments à disposition dans son environnement. Entres autres, on apprend au survivaliste de deuxième niveau à :

  • Mieux se défendre
  • Faire du feu tout seul dans une forêt humide
  • Trouver à boire et survivre dans un désert

Le deuxième niveau constitue un peu le niveau expert du survivalisme. Le survivalisme de niveau 2 est prêt et peut s’en sortir en période de crise, de catastrophe.

Quelques préjugés qui pèsent sur le survivalisme

Comme certains concepts avant lui, le survivalisme souffre de quelques préjugés. Il s’agit d’opinions préconçues que des personnes non-survivalistes ce sont fait au fil du temps, mais qui n’en sont pas pour autant vraies.

Les survivalistes sont des loups solitaires

Par opposition avec les concessions des autres, les survivalistes ne sont pas des personnes qui s’isolent, ne faisant preuve d’aucune solidarité. En effet, le concept est assis une forte solidarité, un esprit d’entraide visant au développement et à la survie commune.

Lire   Pourquoi choisir la location de benne à déchets ?

Un survivaliste se trouve en capacité de survivre tout seul en milieu hostile ; cependant, en cas de crise, la solidarité et la protection mutuelle sont les idéaux pour survivre.

Les survivalistes sont fous des armes

Un autre préjugé que les gens collent tout de suite aux survivalistes est celui de fanatiques d’armes. En effet, s’il y a une chose qui justifie l’usage des armes par le mouvement du survivalisme, c’est bien la protection. Les survivalistes ne possèdent pas d’armes dans des objectifs de terrorisme, mais uniquement pour protéger leurs communautés d’attaque d’animaux sauvages ou de personnes assaillantes si cela s’avérait nécessaire.

Comment devient-on survivaliste ?

Comme vous pouvez l’imaginer, devenir survivaliste, demande un minimum de préparation. Cela étant, expérience, acquis et patience sont nécessaires pour devenir survivaliste.

Suivre une formation de survivaliste

Avant tout, une formation au mode de vie de survivaliste est nécessaire pour commencer son voyage au sein du mouvement. À cet effet, il existe une multitude de vidéo YouTube et de ressources sur le net pour qui vous permettront non seulement d’en apprendre plus sur le sujet, mais aussi d’acquérir les bases du survivalisme.

Rejoindre une communauté de survivaliste

L’idéal pour toute personne aspirante au survivalisme est de rejoindre une communauté. Dans une communauté de survivaliste, vous partagerez l’expérience des autres membres et apprendrez dans une ambiance familiale. C’est le cadre approprié pour bénéficier d’une bonne éducation et pour en apprendre plus sur la chose.

Le concept du survivalisme vous intéresse ? Rejoignez la communauté la plus proche de chez vous et tenez-vous prêt.

Précédent

Comment trouver des pièces pour un tracteur agricole

Quelle franchise choisir pour se lancer ?

Suivant

1 réflexion au sujet de « Qu’est-ce que le survivalisme ? »

Les commentaires sont fermés.