Comment faire sa bière artisanale ?

L’approche de la saison estivale est souvent synonyme de gaieté, de temps à passer entre proches et de soirées. Face à cela, pour vous accompagner dans vos nombreuses péripéties, la bière a depuis toujours constitué un élément de base. Toutefois, leur packaging canettes ou bouteilles vertes est souvent disgracieux. Face à cela, il est possible d’opter pour un autre format. Pour ce faire, nous vous proposons de fabriquer vous-même votre bière. Cela peut vous paraître impensable, mais détrompez-vous, c’est un processus pas si long que ça. Dans ce guide, vous pourrez connaitre le processus à suivre pour faire sa bière artisanale.

Le matériel nécessaire pour faire sa bière artisanale

Parmi les 70 choses à faire le week-end, on peut citer la réalisation d’une bière maison. Vous aurez besoin de trois cuves pour :

  • L’empâtage ainsi que le brassage ;
  • Faire bouillir l’eau pour laver la drêche ;
  • Faire bouillir la boisson.

Ensuite, pour laver la drêche, il sera indispensable d’avoir une couscoussière ou une passoire alimentaire. Enfin, il vous faudra trois autres matériaux :

  • Le moulin à céréales ;
  • Le brûleur ;
  • Un tonneau pour la fermentation.

Une fois que l’ensemble de ces derniers a été rassemblé, il sera indispensable de veiller à ce qu’il soit bien nettoyé et stérilisé, car en cas d’insalubrité, le goût de la boisson risque d’être affecté. Ajoutez à cela, que le choix de la matière pour ces derniers est essentiel. Face à cela, il est recommandé de choisir l’inox pour éviter toute interaction avec la pierre et l’aluminium est à exclure dans ce cas.

Les ingrédients indispensables pour faire sa bière artisanale

Les ingrédients indispensables pour faire sa bière artisanaleIl existe un nombre important de recettes pour préparer une bière. Toutefois, quatre ingrédients sont constamment présents. Le premier ingrédient est l’eau. Il faut savoir, qu’en moyenne, la réalisation de 1 L de bière nécessite 5.5 L d’eau. Ensuite, le second élément est le houblon qui est le végétal qui apporte un goût amer à la bière. Après cela, il faudra penser à acheter de l’orge germée pour fabriquer votre malt grâce à son ébullition. En dernier lieu, une bière a besoin d’être fermentée. Pour ce faire, il vous faudra des levures. En outre, il est possible de personnaliser le goût de votre bière avec l’ajout d’autres ingrédients, tels que :

  • Le glucose ;
  • Le maïs ;
  • Le saccharose ;
  • L’avoine.

Le processus pour faire sa bière artisanale

Si vous envisagez de quitter votre emploi pour vous spécialiser dans la bière artisanale, il sera indispensable de connaître les 5 étapes qui composent le processus de fabrication d’une bière artisanale :

L’empâtage

Pour la première étape, il faudra préparer votre eau. Cette dernière doit être dénuée de toute trace de bactérie. Pour ce faire, il est recommandé d’entreposer l’eau dans un récipient pendant une journée pour se débarrasser du chlore. Une fois que c’est fait, faites chauffer l’eau et incorporez le malt concassé. Vous obtiendrez par la suite des molécules infimes de sucres. Ces dernières sont assimilées rapidement par les levures.

Une fois l’empâtage fini, le fond de la cuve sera composé d’un moût qu’il faudra remuer sur les graines. Poursuivez cette étape jusqu’à l’obtention d’une couleur claire pour le malt. Ce dernier devra ensuite être mis dans une bouilloire et le sucre doit être extrait de l’eau, en éclaboussant au-dessus des graines.

L’ébullition

Grâce à la cuve appropriée, il faudra faire bouillir le moût durant 60 minutes pour le réaliser et stopper l’activité des enzymes. Durant ce laps de temps, il est possible d’incorporer le houblon. C’est ce qui permettra d’aromatiser et de donner de l’amertume à la bière.

L’inoculation

Il faudra laisser refroidir le moût et lui apporter de l’oxygène. Cela favorise la multiplication de la levure et une digestion rapide des nutriments tels que le sucre fermenté. C’est d’ailleurs ici qu’aura lieu la production de gaz carbonique, d’alcool, arômes, etc. En d’autres termes, la bière se forme.

La fermentation

Le processus pour faire sa bière artisanaleLe résultat obtenu précédemment devra être laissé au repos pendant au maximum une semaine. Le temps de fermentation devra être arrêté en fonction du niveau de densité désiré, ainsi que de son Ph et de sa température.

La maturation

C’est durant cette étape que votre bière se raffine et refroidit. Pour ce faire, il faudra la purifier de toute trace de lui laisser par la levure. Afin d’y parvenir, utiliser la troisième cuve. Une fois arrivé à saturation, transférez-la dans un fût pour pouvoir la savourer.

Astuce pour optimiser votre bière artisanale

Une fois que vous avez fini la préparation de votre bière artisanale, vous pourrez la mettre dans des bouteilles, mais il est indispensable qu’elles soient sèches et désinfectées. Ensuite, durant le siphonnage, il faudra s’assurer que les tubes soient bien hermétiques. Vous pourrez éventuellement les couvrir. Enfin, l’ajout de miel permettra de la gazéifier. Pour ce faire, chaque 12 cl d’eau devra avoir trois c.s de miel. Pour conclure, il est possible de participer à des ateliers pour apprendre à réaliser votre bière artisanale auprès de professionnels.

Précédent

Peut-on faire un crédit consommation sur une banque en ligne ?

Que penser de la montre connectée fossil femme 5 ème génération ?

Suivant

1 réflexion au sujet de « Comment faire sa bière artisanale ? »

Les commentaires sont fermés.